lundi 9 décembre 2013

#Manif pour défendre les #prépas

@MCCG (#UMP) demande la retransmission du #CAParis14

75018 - @danieleATALA et Danielle @simonnet2014 (#FrontdeGauche) ont organisé une réunion

50 000 fonctionnaires pour la seule ville de Paris, 30 000 pour l'Union européenne.

La #droite parisienne, c'est le Bronx, note @thierrydeprost (#PS XIXeme)

75012 - conseil d'arrondissement







75014 - conseil d'arrondissement






#CAParis18 : que s'est-il passé ?

75018 - Un conseil d'arrondissement agité

75007 - @ChristianLeRoux a un nouveau tract

@wdesaintjust (#FN) débat avec Jeune Chambre Économique de Paris sur l'économie digitale

Combien de parisiens sont des "couples" qui gagnent "entre 4 et 5000 euros" à deux par mois ?, se demande @QuandNathalie

Chaise vide pour @Anne_Hidalgo, élue (#PS) d'opposition dans le XVeme, au #CAParis15


NDLR : au précédent conseil d'arrondissement 

75005 - La présence sur les listes #PS de @CohenLyne inquiète

3e anniv de la laïcité

Conseil d'arrondissement du 15eme arr









75008 - @LellouchePierre invite @CBeigbeder à aller "se faire voir ailleurs" que dans le 8e arr

De toutes les haines recuites qui composent la droite parisienne -et elles sont nombreuses-, c'est sans doute l'un des tandems qui fonctionne le mieux (ou le pire) dans cette campagne. Avec, en filigrane, la lutte d'influence entre François Fillon et Jean-François Copé au sein de la fédération parisienne de l'UMP.

Pierre Lellouche, député UMP proche de l'ancien Premier ministre, élu du 8e arrondissement, et Charles Beigbeder, donateur de l'UMP et proche de l'actuel président de l'UMP, pressenti pour atterrir sur les listes du même quartier de Paris. Pierre Lellouche, député UMP de Paris, a invité ce 9 décembre Charles Beigbeder sur RMC à "aller se faire voir ailleurs" que dans l'arrondissement qu'il convoite et dont il est actuellement élu. Et l'invite à retourner tenter sa chance dans le 12e, arrondissement où il avait essuyé un sévère échec en 2008.

La suite : le Lab Europe 1

Le programme d' @Anne_Hidalgo n'oublie pas les #LGBT, souligne @ClemBourillon

Une parisienne s'interroge sur l'alliance entre la gauche et une partie de l'extrême gauche

Alerte pollution à Paris, il faut prendre des mesures d'urgence ! par @C_Najdovski

Les voyages de la Première adjointe sont-ils si étrangers à la candidate Anne Hidalgo ?

Après Lisbonne, Madrid, Rabat, et tout récemment Israël, la Première adjointe du Maire de Paris a prévu de se rendre à Berlin, Rome et Bruxelles. Les voyages à l’étranger d’Anne Hidalgo, accompagnée de ses futurs colistiers, semblent se  multiplier étrangement dans la dernière ligne droite de cette fin de mandature.
Lors du dernier déplacement en Israël la Première adjointe et son entourage (notamment de Rémi Féraud, son directeur de campagne) ont revêtu leurs habits de candidats à la mairie de Paris.

Transports: curiosités et incantations dans le programme d'@Anne_Hidalgo, via @OlivierRazemon

Pas de travail de nuit pour les employés du Sephora des Champs-Elysées

@G_actives #Paris organise un after work politique le mardi 10 décembre 2013


Jeudi 12 déc. 2013: grande soirée unitaire "#Pasmonprésident"


Le @PCF_Paris usurpe t-il le logo #FrontdeGauche sur les tracts de "rassemblement" avec @Anne_hidalgo ?

C'est un tract tiré à 200 000 exemplaires, qui sera distribué sur les marchés parisiens, aux sorties du métro, et dans la rue jusqu'à la trêve des fêtes de fin d'année. Un tract de quatre pages, sur lequel Ian Brossat, leader des communistes au Conseil de Paris, pose aux côtés d'Anne Hidalgo, candidate socialiste, avec laquelle un accord de premier tour a été voté par les militants.

En apparence, rien de neuf. Mais il faut chercher du côté des logos de partis pour que le bât blesse. Sous le sur-titre du tract saluant "la gauche rassemblée", apparait le logo du Parti communiste français, et la mention "membre du Front de gauche". Avec le logo du rassemblement du PCF et du Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon.



NDLR : le Front de Gauche est composé de 7 partis politiques, dont le Parti de Gauche et le Parti Communiste sont les plus importants. Le Front de Gauche présente une candidate et 20 listes à Paris 2014, Danielle Simonnet, membre du Parti de Gauche, tandis que Ian Brossat (Parti Communiste) a rejoint Anne Hidalgo


#Paris2014 dans le 75002 : les candidats









Danielle Obono (Front de Gauche, extrême gauche)



Jacques Boutault (EELV, gauche), maire du 2eme arrondissement






Véronique Levieux (Parti Socialiste, gauche)


















Hélène Delsol (UMP, droite)

#Paris2014 dans le 75014 : les candidats


Leila Chaibi, FDG










Philippe Navarre, MRC













Celia Blauel, EELV
                                                                                                                                                           
Carine Petit, PS













Nicolas Mansier, Ensemble pour le 14ème
Nicolas Mansier












Nathalie Kosciusko-Morizet, UMP









Marie-Claire Carrère-Gée, UMP







Thiphaine Leost, FN

#Paris2014 dans le 75001 : les candidats


Dominique Magniette, (Front de Gauche, extrème gauche écosocialiste), documentaliste, militante PG, engagée auprès des familles sans papier et des femmes SDF et en désinsertion sociale.








Elisabeth Bourguignat (EELV, gauche), secrétaire de l'Association Accomplir










Loig Raoul (PS, gauche), conseiller de Paris










Jean-François Legaret (UMP), maire du 1 arrondissement de Paris depuis 2001

#MUN75000 : Qui sont les têtes de liste à #Paris2014 ?

Comme tous les français, les parisiens élisent leur maire en mars 2014. Le maire sera la tête de liste de la famille politique ayant obtenu la majorité des sièges du conseil de Paris, après un scrutin à trois tours (deux tours en arrondissement, au suffrage direct par les électeurs, puis le vote du conseil municipal). Voici les 5 personnalités susceptibles de devenir le maire de Paris en Mars prochain.






Parti de Gauche - PG / Front de Gauche - FDG (extrême gauche "écosocialiste") :  Danielle Simonnet (42 ans), conseillère de Paris, élue dans le 20eme arrondissement, déléguée "Lutte contre les discriminations, intégration, handicap et monde associatif", candidate dans le 20eme arrondissement. Danielle Simonnet conduirait une liste d'union de divers partis d'extrême gauche (PG, PCOF, les Alternatifs, FASE, etc) dans un nombre indéterminé d'arrondissements. 
 




Europe Ecologie Les Verts - EELV (gauche)  : Christophe Najdovski (44 ans) , maire-adjoint de Paris chargé de la petite enfance et conseiller du


12e arrondissement, délégué aux jardins partagés, membre du conseil d'administration de la Société de gérance d'immeubles municipaux (SGIM). Christophe Najdovski conduirait une liste 100% EELV et ouverture au 1er tour dans les 20 arrondissements.







Parti Socialiste - PS (gauche) : Anne Hidalgo (54 ans), première adjointe au maire de Paris depuis 2001, conseillère régionale d'Île-de-France et retraitée depuis 2011 de son corps d'inspection du travail. Anne Hidalgo est élue dans le 15eme arrondissement et y est candidate. Le PS est associé au Parti Communiste (Ian Brossat),  au PRG mais pas à EELV et au MRC.









Union pour un Mouvement Populaire - UMP (droite) : Nathalie Kosciusko-Morizet (40 ans), maire de Longjumeau, députée de la quatrième circonscription de l'Essonne et candidate dans le 14eme arrondissement. NKM conduira des listes UMP au 1er tour dans les 20 arrondissements avec des candidats centristes (Modem et UDI). En outre, l'UMP semble faire face à un nombre elevé de listes dissidentes dans un certain nombre d'arrondissements (3eme, 5eme, 7eme, 8eme, 14eme, 15eme). 







Front National -FN (extrême droite) : Wallerand de Saint-Just (63 ans), avocat, conseiller régional de Picardie et candidat dans le 17eme arrondissement. 









Ne sont plus susceptibles d'être maire de Paris




Modem (centre gauche)/L'Alternative : Marielle de Sarnez (59 ans), députée européenne et vice-présidente du Mouvement démocrate. Marielle de Sarnez avait été précédemment élue conseillère d'arrondissement dans le 14eme arrondissement mais ne l'est plus depuis 2010. Marielle de Sarnez est candidate dans le VIeme arrondissement. Marielle de Sarnez est associée à Nathalie Kosciuscko-Morizet et à Christian Saint-Etienne.






Union des Démocrates et Indépendants - UDI (centre droit)/L'Alternative : Christian Saint-Etienne (61 ans), économiste universitaire, conseiller de Paris élu dans le 5eme arrondissement et candidat dans le 11eme arrondissement (tête de liste). Christian Saint-Etienne est associé à Nathalie Kosciuscko-Morizet et à Marielle de Sarnez.


@nk_m propose un débat avec les 5 candidats a la mairie de Paris


@nk_m n'accepte pas la proposition de @JJBourdin_RMC de débattre seule avec @Anne_Hidalgo

Sondage de @Valeurs actuelles : @nkm_paris peut-elle gagner les municipales à #Paris2014 ?

75006 - @jplecoq2013 inaugure sa permanence ce soir

@PascaleNivelle, une journaliste de @liberation_info, se "trompe" sur l'unité de la gauche, note Danielle @Simonnet2



NDLR : en 2014, les parisiens auront le choix entre trois listes de gauche ou d'extrême gauche :

  • Danielle Simonnet : Front de Gauche et divers partis d'extrême gauche 
  • Anne Hidalgo : Parti Socialiste, Parti Communiste, Parti Radical de Gauche et une partie du Modem
  •  Christophe Najdovski : Europe Ecologie les Verts

#NKM (#UMP) dans le métro "vous n'êtes pas crédible !"

Anne [#HidalGO], tu n'es pas crédible !" Par Danielle Simonnet (#PG)


Teasing débat municipales : "Anne, tu n'es pas... par Danielle_Simonnet

NDLR : Danielle Simonnet fait référence au fait qu'Anne Hidalgo a demandé à l'Etat qu'il respecte les conventions sur les dotations aux collectivités locales quand la majorité était de droite, puis a abandonné le milliard d'euros des parisiens quand le PS est arrivé au pouvoir, alors que la Ville de Paris compte sur cette somme pour boucler son budget. 

Voir : Dossier qui fache : le milliard d'euros des #Parisiens

Bilan de santé de ville et du département de Paris, par chiffrages municipales 2014

La ville et le département de Paris disposent d’une situation financière globalement favorable, du fait notamment de la forte attractivité de la capitale et de bases fiscales dynamiques qui garantissent des ressources fiscales spontanément plus élevées qu’ailleurs.
Les dépenses de la ville ont sensiblement progressé au cours des dernières années (+40 % depuis 2002), en particulier en raison d’une forte hausse de l’investissement, politique assumée de l’équipe municipale. La ville a en effet choisi de financer un programme d’investissements de 9,4 Mds€ entre 2008 et 2013, pour répondre à ses priorités stratégiques que sont le développement de l’offre de logement et des transports urbains. Le département a également vu ses dépenses augmenter, mais il fait principalement face à des dépenses sociales qui constituent des obligations légales, sur lesquelles il n’a que peu de leviers d’action.

Combien ça coûte? Les programmes très/trop ambitieux de #HidalGO et #NKM à #Paris2014

@Anne_hidalgo : mon projet pour Paris 2014-2020


[TEASER] Mon projet pour Paris 2014-2020 par AnneHidalgo

À Marseille, Lille et Paris, la #dette municipale pèse lourd sur les habitants

75012 - @Benoitpernin (@UDI_Paris12) toujours sur le terrain pour préparer l'alternance

terrain2équipe.jpgSamedi matin, je me suis rendu avec l'équipe UDI du 12ème dans le quartier de la place Daumesnil. Nous avons rencontré beaucoup d'habitants de notre arrondissement qui apprécient notre présence mais aussi nos propositions. J'ai échangé avec les riverains du boulevard de Reuilly, de la rue Taine et de la rue de Charenton. J'ai évoqué avec eux mais aussi les commerçants des problèmes du quartier : stationnement, organisation du marché bd de Reuilly, sécurité, logement... Nous avons fait un tour d'horizon constructif des futurs 
"chantiers" à mettre en oeuvre dans les mois à venir. Concernant la rénovation du tunnel Proudhon, lien direct avec le quartier de Bercy, de nombreux habitants sont satisfait de sa rénovation tout en leur laissant un gout inachevé.

@nkm_paris : "On peut supprimer 500 emplois par an de sur-administration à Paris"


Nathalie Kosciusko-Morizet: "On peut supprimer... par BFMTV

La très discrète campagne du candidat écolo à Paris

« On ne vous entend pas, faut monter la voix ! » La directrice de l'établissement pour travailleurs handicapés que Christophe Najdovski est venu visiter, lundi 2 décembre, vient bien involontairement de résumer les difficultés qu'éprouve le candidat d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) à la Mairie de Paris.

Ici, les écologistes ont choisi de se lancer seuls pour le premier tour des municipales. Si M. Najdovski, 44 ans, en est à sa troisième campagne dans la capitale, il a pourtant bien du mal à faire vivre la sienne. « Je ne suis pas sur les petites phrases », explique-t-il… avant de tacler « Mme Condescendante et MmeInsuffisante ». Comprendre Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) et Anne Hidalgo (PS).

Inconnu du grand public, ce « Parisien comme les autres » peine à se faire une place entre les deux principales candidates à la Mairie de Paris. L'adjoint au maire chargé de la petite enfance se retrouve coincé entre la dauphine de Bertrand Delanoë qui peut se prévaloir des réalisations écologistes du maire sortant et une ancienne ministre de l'environnement. 


Peut-on atteindre le seul de 30% de logement social à Paris ?



Les "fontaines d'eau gazeuse" d'@Anne_Hidalgo font sourire les internautes

#Paris2014 : les grands axes du programme d'Anne Hidalgo

Candidate socialiste à la mairie de Paris, Anne Hidalgo présente dimanche 8 décembre son programme pour la capitale. « Paris qui ose » est un livre numérique de 195 pages dont l'ampleur pourrait rebuter, et il serait vain de vouloir résumer les centaines de mesures qu'il contient. En voici quelques-unes, importantes, comme la transformation de 200 000 m2 de bureaux obsolètes en habitations, ou plus légères, comme la création de deux « fontaines pétillantes » par arrondissement, d'où jaillira de l'eau gazeuse.

  • Logement
L'actuelle première adjointe au maire de Paris avait déjà promis de créer60 000 logements en six ans, en concertation avec les instances du Grand Paris, et une agence Multiloc facilitant les locations et mises à disposition de 30 % de logements sociaux à l'horizon 2030. Nouveauté introduite dans le programme : la mise en ligne en direct de l'offre de logements sociaux vacants pour plus de transparence.
  • Pour les jeunes
« Paris qui ose » prévoit une année gratuite d'abonnement à Autolib' pour les jeunes qui obtiennent leur permis (ainsi qu'aux Parisiens qui abandonnent leur voiture)